Avez-vous déjà eu l’occasion de faire votre premier shooting boudoir ?

À l’heure où j’écris ces lignes, cela fait maintenant un peu plus de 3 ans que je réalise des séances photos boudoir. Que vous les appeliez portraits de femmes, shootings boudoirs, portraits intimes ou autre, c’est une expérience photo unique à vivre.

En 3 ans, ma vision s’est affinée. Elle a évolué et surtout, j’ai rencontré beaucoup de femmes aux parcours de vies différents. Mais aussi aux similarités parfois déconcertantes. 

Aujourd’hui, je peux assez facilement vous parler des heures et des heures sur ce sujet ! Et vous aidez, enfin, à passer le cap de réaliser votre premier shooting boudoir.

#1. Premier shooting boudoir : sortir de votre zone de confort

Réaliser une séance intime photo n’est pas toujours une étape évidente. Par pudeur, par peur ou aussi par gêne.

Les femmes qui me contactent ont envie de passer un nouveau cap en expérimentant ce genre de séance. Elles veulent se laisser guider dans cette nouvelle aventure, avec bienveillance et professionnalisme. Mais aussi respect et discrétion, pour mettre en valeur leurs corps de femmes.

#2. Oser partir à votre propre rencontre

La rencontre la plus difficile mais bénéfique est souvent la rencontre avec soi-même. N’est-ce pas ?

Un premier shooting boudoir est une expérience hors du temps où vous pouvez réellement savoir à quel point vous êtes prêtes à vous rencontrer réellement.  Et de pouvoir vous dire avec fierté « Je l’ai fait ! ».

#3. Accepter de se voir, et d’être vue

Ce n’est pas une chose anodine que de se retrouver en lingerie ou nue devant un objectif de photographe.

Même une fois trouvé le pro de confiance, certaines femmes ne viennent à moi qu’après plusieurs semaines … Mois … Voire des années avant de se jeter à l’eau. 

Il faut accepter de complètement lâcher prise.

Et de faire confiance au regard de la photographe, de me faire confiance en somme.

Une fois la séance photo boudoir terminée (oui seulement à ce moment-là), le plus dur commence.

En effet, il faut être capable d’accepter de vous voir telle que vous êtes vraiment.

Partir à votre rencontre physique. Accepter de voir des zones du corps qui vous complexent, et découvrir à travers un regard extérieur comment l’autre (moi) vous perçoit.

Je vous accompagne d’ailleurs dans cette découverte. Car je la sais parfois difficile et souvent déroutante ou encore source de nombreuses réflexions. 

#4. Vivre une véritable expérience à travers le premier shooting boudoir 

Certes, le résultat photographique est important.

Et c’est d’ailleurs la porte d’entrée par laquelle vous prenez contact avec moi : vous aimez mes photos, mon style… Mais ce n’est pas tout.

Ma démarche et ma façon d’aborder les shootings photos vous parle complètement.

Les photos finales seront un merveilleux souvenir papier pour revivre encore et encore cette belle expérience et se souvenir, mais le plus important, finalement, n’est peut-être pas là… 

Vous venez chercher un accompagnement, une oreille attentive, et un regard bienveillant. Aussi, vous avez envie de vous préparer au mieux en amont de la séance.

De profiter de chaque étape : les choix de la date, du lieu, et des vêtements.

Également, nos échanges vocaux précédents le shooting boudoir pour :

  • finaliser les derniers questionnements,
  • réfléchir à votre coiffure,
  • ou parler de votre maquillage…

C’est ça que vous venez chercher : une expérience unique !

premier shooting boudoir

#5. S’affirmer pendant la séance photo

Comme une quête de soi, le premier shooting boudoir offre la possibilité de mettre le « moi » et le « je » en avant. En priorité, je dirais même.

Beaucoup de personnes peuvent se demander : mais pourquoi réalises-tu cette séance photo intime ?

Pour vous, c’est une évidence, mais vous ne savez pas forcément l’exprimer avec des mots. C’est un « besoin » sur un instant donné de se redécouvrir en tant que femme, avec ce corps qui change au cours de votre vie.

Je pense qu’il y a une volonté de :

  • vous faire passer en priorité,
  • prendre du temps pour vous,
  • partir à votre rencontre afin d’aller encore plus loin dans votre connaissance de soi en passant par le regard d’un autre (la photographe) figé sur papier glacé.

#6. Assumer sa féminité

Retrouver qui vous êtes et/ou le découvrir … Cela peut passer, entre autres, par assumer votre part de féminité et de sensualité.

Cette part que vous renfermez tout au plus profond de vous.

Pour certaines, leur féminité est pleinement assumée dans leur quotidien. Mais, pour d’autres, ce n’est pas la même chose. C’est un long chemin vers soi, d’apprentissage et de découverte.

Vous verrez, le chemin est beau si vous acceptez de l’emprunter en pleine conscience 😉

En tous cas, moi, je vous y amène avec bienveillance et douceur. Je suis sûre que l’aventure vous plaira au bout du compte et que vous en ressortirez grandie.  

premier shooting photo

#7. Se sentir vraiment libre

Sauter le pas de votre premier shooting boudoir, cela ne s’improvise que rarement.

D’ailleurs, quelle excitation quand vous décidez enfin de vous dire OUI ! OUI à SOI ! De vous sentir libre de faire ce que vous voulez !

Parce que réaliser un shooting photo boudoir est une décision qui ne revient qu’à vous. Et vous seule.

Réserver votre séance, va être un mélange d’excitation puis d’appréhension au fur et à mesure que la date va approcher. Et c’est normal. Je suis là pour vous accompagner aussi en amont à traverser ces montagnes russes.

C’est effrayant de se lancer dans une nouvelle aventure, comme toute découverte que notre cerveau ne connaît pas encore.

Faites-vous confiance, et faites moi confiance !

Suivez votre instinct, il sera le meilleur des guides 😉

On réserve votre premier shooting boudoir ensemble ?