Les 5 outils de libération émotionnelle du photothérapeute

Les 5 outils de libération émotionnelle du photothérapeute

Je suis ravie de vous retrouver pour continuer de parler avec vous de photothérapie. Je souhaitais aller plus loin aujourd’hui. Ainsi, je vais vous présenter 5 outils de libération émotionnelle du photothérapeute.

La photo thérapie va vous permettre, à travers le mouvement, la discussion, … De refaire circuler l’énergie et de libérer les émotions. Cette mise en mouvement va créer une ouverture sur votre vous intérieur. Et va vous ancrer plus profondément dans l’instant présent.

Et pour que tout se décante émotionnellement, la clé de voûte va être le dialogue, l’échange et la communication. Le photothérapeute a différents rôles. Par exemple, de vous aider à réparer votre estime de vous, ou à vous réconcilier avec votre image. Mais aussi, à vous accepter au travers de son objectif. Voyons tout cela ensemble dans cet article.

Libération émotionnelle du photothérapeute : notre première entrevue (45 min)

Dans un premier temps, dans mon article précédent, nous avons posé ensemble les bases de la photographie thérapeutique. Nous avons échangé sur la libération émotionnelle. Mais aussi sur la définition d’une émotion, sa façon de se libérer et de se vivre. Ou encore sur comment la laisser s’engrammer ou non dans notre corps depuis l’enfance.

Mais Anne ! Concrètement, ça se passe comment la photo-thérapie ?

Tout d’abord, on DIALOGUE !

Ça sera la base de tout. L’écoute bienveillante et dans le non-jugement du photothérapeute. De votre côté, cette volonté de vous confronter, et d’aller voir ce qu’il y a au fond de vous. C’est à partir de cette base saine que nous pourrons créer un lien de confiance. Cela vous aidera à être plus facilement dans la libération émotionnelle.

Ainsi, cette première entrevue de libération émotionnelle du photothérapeute peut se faire en tête-à-tête physique ou en visio si vous préférez.

Pendant cet échange de 45 minutes en moyenne, je vais chercher à comprendre plusieurs points. Votre histoire, vos ressentis, et le pourquoi du comment. Nous discuterons de la raison de votre venue vers un photographe thérapeutique.

Je n’ai pas d’attente à votre égard. Je suis là pour vous écouter tout simplement. Ensemble, nous allons déterminer avec exactitude votre problématique. Celle qui vous a poussée à franchir le pas de m’écrire. De me téléphoner, et de me faire confiance pour vous accompagner dans cette thérapie par la photo.

À partir de cette première rencontre, je serai en mesure de vous proposer : un accompagnement par la photo, par la photo-thérapie, ou tout cela en même temps.

Pour commencer, je vais vous présenter les différents outils de libération émotionnelle du photothérapeute à ma disposition. C’est cette boîte à outils dont je pourrais me servir partiellement ou en totalité à la suite de notre premier rendez-vous.

#1.  Le portrait thérapeutique (de 30 à 45 min)

En fait, le portrait thérapeutique est, pour moi, l’outil de libération émotionnelle du photothérapeute par excellence.  C’est le plus puissant et le plus confrontant. Il peut avoir lieu à distance ou en présentiel.

Cet outil ne s’utilise pas à la légère. Et surtout pas en premier lieu. Il faut qu’un lien solide de confiance soit établi entre nous. Afin que je vous sente prête à vous accueillir et à vous voir telle que vous êtes.

Finalement, c’est l’outil avec lequel je me sens aujourd’hui le plus à l’aise. En effet, c’est lui qui me permet de savoir que vous êtes prête à vous regarder.

Il s’utilise de façon enveloppante et je vous prépare à l’accueillir. Vous aurez le choix de refuser le portrait thérapeutique jusqu’au dernier moment avant l’affichage de votre portrait. 

Concrètement, il s’agit d’un portrait de vous réalisé face à vous, sans influence de ma part, où vous faites ce que vous voulez.

A priori plutôt sans maquillage ni lunettes. Cela permet de décrypter plus facilement les émotions du visage.

Cet outil de libération émotionnelle du photothérapeute  peut également être utilisé à distance avec une photo d’identité récente réalisée dans l’objectif de la séance.

Avec cette photo, nous irons regarder en détails ce que votre portrait raconte à travers les émotions qui s’en dégagent avec les archétypes masculins et féminins.

Ce portrait thérapeutique est un outil de travail que j’apprécie, mais qui demande à ce que vous soyez prête à  vous accueillir.

#2. L’auto portrait (30 à 45 min)

J’enchaîne naturellement avec la présentation de ce second outil qui peut également se réaliser à distance ou en présentiel.

L’auto portrait s’avère être plus doux que le portrait thérapeutique. Tout d’abord parce que, comme son nom l’indique, c’est vous qui vous prenez en photo.

Il y a donc une réflexion personnelle derrière. Une mise en scène volontaire de votre part et un contrôle de votre image. Il y a forcément davantage de distance qu’un portrait plus brut réalisé par un photothérapeute, sans artifice.

Ici aussi, l’outil est un prétexte à libérer la parole. Je vais vous accompagner pour faire parler cet autoportrait, et comprendre quel est son histoire.  

#3. Le travail du corps au miroir (45 min)

Pour ce nouvel outil thérapeutique, réalisé en distanciel ou présentiel,  nous utiliserons un miroir qui va vous permettre de vous voir de plein pied et en sous-vêtements.

Je vous invite à travailler dans la bienveillance et dans le non-jugement. Bien que cela ne soit pas toujours évident avec soi-même. Nous allons « enquêter » ensemble.

Ainsi, nous travaillerons sur les zones nommées qui bloquent. Ici aussi, comme chaque outil de libération émotionnelle du photothérapeute, nous débloquons la parole. C’est pourquoi je vous aiderai à prendre conscience de ce que votre corps vient vous dire.  

En effet, chaque zone du corps renvoie à une caractéristique précise. Chaque mal également.  Nous irons explorer ensemble le discours de votre corps. Le trouble de l’estime de soi et de la confiance en soi sont liés à votre rapport à votre corps.

Si l’une des situations suivantes vous parle, la photothérapie peut vous aider :

  • Vous avez envie de vous reconnecter à vos émotions et à votre corps afin de mieux vous comprendre.
  • ou vous avez des troubles alimentaires.
  • Vous vous estimez en surpoids.
  • ou alors vous faites ou avez fait des crises de boulimie.
  • Vous êtes en dépendance affective.
  • Peut-être avez-vous vécu des violences physiques ?

Suite à notre premier entretien, je vous proposerai une ou plusieurs séances adaptées. Nous utiliserons les outils nécessaires pour vous aider. Le parcours sera complètement personnalisé. C’est pour cela qu’il ne peut pas être établi avant de nous être rencontré.

libération émotionnelle du photothérapeute

#4. La visualisation émotionnelle (45 min)

Cet outil (toujours en présentiel ou à distance) n’est pas axé sur la photo à proprement parler. Néanmoins, il peut aider à débloquer une problématique un peu floue ou enfouie sans que vous ne vous en rendiez compte.

Étant donné que notre niveau de conscience est seulement de 3 % (contre 97 % d’inconscient), partez du constat que c’est une situation fréquente pour beaucoup d’entre nous !

La visualisation émotionnelle consiste en un moment de relaxation introduit par une courte méditation. Ce n’est pas de l’hypnose, il n’y a pas d’état de conscience modifiée. 

Avec cet outil de libération émotionnelle du photothérapeute, on va chercher une fois de plus à se confronter à soi-même. Mais ici, en allant également chercher ce que provoque l’état émotionnel inverse. 

Par exemple,  « je me déteste parce que je fais 90 kg, et je voudrais en faire 60 ». On va chercher à visualiser la différence de ressenti entre les deux situations (90 kg VS 60 kg).

#5. Le dernier outil de libération émotionnelle du photothérapeute : le shooting boudoir

Pour finir, je voulais vous présenter le dernier pas en thérapie photographique : passer le pas d’un shooting boudoir ! Je vous en propose uniquement en présentiel, sur Toulouse ou sur Paris notamment. Il faut compter entre 45 min et 2 h 30.

Il est possible de réaliser trois types de shootings photo avec moi :

  • Le shooting Self Love qui dure 45 min pour les femmes qui souhaitent expérimenter un shooting photo et se découvrir.
  • Le shooting Rising qui dure 1 h 30 pour les femmes qui souhaitent un coup de boost de leur estime de soi et un accompagnement bienveillant.
  • L’Expérience Portrait Intime qui dure 2 h 30 de prise de vue. La séance photo est entourée d’un accompagnement complet pour vous. Osez-vous dire OUI ! Reconnectez-vous à votre puissance féminine sous ma bienveillance et mon non-jugement.

J’espère que le décorticage de ces outils de libération émotionnelle vous aide à y voir plus clair. Et que cela vous donne une réelle entrevue du travail qui peut être fait en photo-thérapie.

De mon point de vue d’art-thérapeute, la photo boudoir intime reste elle aussi un outil puissant de reconnexion avec soi et avec son corps à part entière.

La photo-thérapie, est-elle une démarche qui vous parle également ? N’hésitez pas à me contacter pour prévoir votre rendez-vous !