Pourquoi sublimer les femmes en photo ?

Pourquoi sublimer les femmes en photo ?

Mettre en valeur les femmes en photo est un objectif. C’est le mien.

C’est l’histoire d’une nana qui adore écrire ses articles de blog en digital nomad. Mais qui aime aussi se déplacer à votre rencontre dans toute la France (et même la Belgique) pour réaliser vos séances photo.

C’est, aussi,  l’histoire d’une nana qui a décidé il y a un peu plus de deux ans d’écrire son tout premier article autour du portrait intime boudoir. Un texte lu par près de 900 personnes !

C’est l’histoire d’une nana qui a l’envie de partager son vécu, son expérience et son apprentissage à d’autres femmes. Pour les aider à s’accepter telles qu’elles sont, à exprimer pleinement leur féminité et à déplacer des montagnes dans leurs vies.

Parce que cette nana, c’est un peu une raison de vivre, et un cheval de bataille : elle a envie que les autres nanas se voient comme elles sont réellement. Qu’elles s’aiment autant qu’elle, avec ses yeux de photographe et de femme, les trouve belles.

femme photo coeur

Mettre en valeur les femmes en photo : la révélation de soi

Cela peut paraître superficiel, cela peut paraître tellement naïf… Mais aujourd’hui, j’ai envie de vous expliquer pourquoi cela me semble essentiel, que vous vous aimiez.

Cette semaine, j’ai participé au challenge de Bénédicte de Passages Insolites sur le thème « Révèle-toi » !

Je lui ai transmis le workbook « 5 astuces & exercices pour gagner en confiance et en amour de soi » présent sur mon site. Nous avons aussi fait un live pour discuter du sujet : « Se révéler à travers son estime de soi et son rapport au corps ».

Car pour moi, tout est parti de là. La révélation à moi-même a commencé le jour où j’ai pris conscience de mon corps, de ce qu’il était, de ce qu’il dégageait ou pouvait dégager. À partir de ce moment-là, tout le reste s’est enclenché…

Tout le reste, c’est quoi ? Mes projets, ma valeur, mon couple. En une phrase : je me suis accordée de la valeur et j’ai décidé que je méritais mieux. J’ai écouté mes envies, mes ambitions, je me suis dit petit à petit que j’avais moi aussi droit de « prétendre à », d’avoir « envie de », et que je n’étais pas moins méritante qu’une autre.

les femmes en photo
Crédit photo Carole Juin

Mon rapport au corps, authentique, conscient, réel et sain m’a permis de me voir telle que j’étais et d’entamer réellement ma construction de femme dans tous les domaines de ma vie.

Partager entre femmes

Et c’est exactement pour cela que le challenge de Bénédicte m’a tant parlé. « Révèle-toi » se passe à beaucoup de niveaux, dans toutes les sphères de notre vie. Si vous avez manqué la suite du challenge de cette semaine, tous les lives sont encore disponibles sur le compte Instagram de Bénédicte.

Vous pourrez ainsi retrouver les thèmes :

  • «  l’estime de soi par l’image avec moi, se révéler par ses projets » avec Morgane,
  • « trouver sa place dans son couple » avec Cécile,
  • et enfin « se révéler en tant que parents » avec Emmanuelle.

Toutes les 4, nous savons combien chacun de ces sujets peuvent être complexes pour une femme et nous atteindre au quotidien. Les entendre traiter individuellement permet de faire un point, de voir où nous en sommes quant à chaque sujet, et de mesurer celui ou ceux qui nous touchent davantage.

Faire grandir chaque femme par la photographie

C’est l’histoire d’une nana qui ne sait pas si elle est féministe, mais qui est certaine d’une chose. Elle a envie de porter chaque femme au plus haut de ce qu’elle peut être avec son métier : la photographie.

Parce qu’elle estime que prendre soin de soi, ce n’est pas du luxe.

Parce qu’elle estime qu’avoir un regard positif sur soi, ce n’est pas narcissique.

Cette nana, c’est moi, Anne, vous l’aurez compris.

La photographie est un moyen pour moi d’entrer en contact avec vous, et surtout, un merveilleux moyen pour vous faire vous aimer ! Cette année, je continue de pousser le curseur encore plus loin de l’accompagnement photographique ! En effet, je me forme en photothérapie. Cela me permettra d’élargir ma boite à outils pour accueillir encore mieux les femmes qui viennent me voir. J’ai hâte !

Réservez déjà votre 9 octobre 2021

Et je participe cette année à une journée de shooting développée à l’échelle nationale par l’association On Pose Pour le Rose. Elle reverse l’intégralité des dons récoltés sur cette journée pour la recherche contre le cancer du sein. Une belle raison de prendre les femmes en photo.

Nous avons tout le temps d’en reparler d’ici là, mais notez déjà la date sur votre agenda, ça sera le 9 octobre 2021 à Paris.

Je me réjouis de vous proposer cette journée de mini-shootings en tant que photographe bénévole à prix tout doux (ultra doux même !). Vous aurez toutes les informations d’ici quelques semaines avec les modalités de réservation et de participation si j’ai déjà votre mail. Si ce n’est pas encore le cas, laissez-moi un petit message pour me le laisser  !

Le lieu est déjà réservé, je garde en partie la surprise, mais c’est un endroit que j’adore, ultra apaisant et complètement insolite ! Petit teasing d’un bout de la vue de folie du lieu. Je serai entourée par les créations florales d’Océane, bien entendu, qui a accepté également de participer bénévolement à cette magnifique journée !

Des fleurs pour vous sublimer… en couronne, en bustier… qui sait ? 

les femmes en photo
Océane

Une option make-up « flash » sera également possible : une mise en beauté rapide pour vous sublimer avec Aurélie, qui n’est autre qu’une de mes clientes Portrait Intime. La boucle est bouclée comme on dit ! Elle fera le voyage tout spécialement de Toulouse pour l’événement, elle aussi bénévolement.

les femmes en photo
Aurélie

Une première séance photo de femme… et après…

C’est l’histoire d’une nana qui cherche plusieurs façons et plusieurs angles pour vous accompagner à travers la photographie, la sororité et l’esprit de communauté.

Parce que cela fait partie d’elle et qu’elle aime transmettre et partager.

C’est l’histoire d’une nana qui est passée devant l’objectif pour son premier shooting portrait intime il y a 6 ans. Et qui a eu un déclic à la suite de ces shootings.

Le déclic pour la photographie. Mais aussi, celui de se voir telle qu’elle était réellement. Le déclic d’avoir envie elle aussi de proposer une expérience remaniée à ses valeurs et plus aboutie. Ou enfin de comprendre où était sa place : dans l’écoute et l’accompagnement des femmes à travers la photo.

On se retrouve autour d’une séance ? N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Le Body Neutrality ou l’art de s’accepter

Le Body Neutrality ou l’art de s’accepter

« Vous devez vous accepter telle que vous êtes ! Mettez votre corps en avant pour vous sentir mieux ! Faites ce qu’il faut pour apprendre enfin à vous aimer ! Ne vous souciez plus du regard des autres ! »

Body Neutrality

Combien de fois avez-vous été inondées de ce genre de phrases sur les réseaux sociaux ces derniers mois ? Souvent en lien direct avec le mouvement Body Positive, de plus en plus de femmes postent des photos d’elles au naturel, sans chichis et sans filtre.

Une seule règle : nous, les femmes, devons aimer notre corps, reprendre confiance en nous et lâcher-prise. Une tendance qui nous a encouragées à nous apprécier avec nos défauts, notre morphologie, nos vergetures, nos cernes ou nos cicatrices. Oser sortir de notre zone de confort. Et être de « vraies » femmes. Pas celles des magazines. Moins de corps retouchés et plus de vraies formes. C’est une vraie révolution pour toutes celles qui souhaitent plus de transparence dans l’image qu’on véhicule d’elles.   

Néanmoins, certaines femmes ont vu dans cet étalage une pression encore plus grande que ce soit physique ou morale. Le mouvement a donc évolué pour adopter un état d’esprit plus bienveillant. C’est ainsi qu’est apparu le terme de Body Neutrality afin de s’accepter sereinement et sans contrainte ressentie.

Body Neutrality

Je me suis prêtée à l’exercice de l’autoportrait pour illustrer cet article. Afin d’incarner au mieux cette vision de neutralité que je souhaite vous proposer, et vous transmettre. Je me suis posée devant l’objectif, j’ai joué avec la lumière sur ma peau. J’ai pris des poses dans lesquelles je me sentais à l’aise, j’ai bu un thé et j’ai baissé mes barrières. Juste quelques clichés, comme ça, pour moi d’abord, et pour vous ensuite. Quelques minutes de sérénité, sans prise de tête, juste vous & moi. Quelques minutes sans questionnement incessant sur une quelconque partie de mon corps : juste sentir le soleil sur ma peau et le goût de ce thé vert japonais que j’adore.

Tournons la page du Body Positive

Au départ le courant du Body Positive est vu comme un réel pas vers l’acception et l’estime de soi. Beaucoup d’instagrameuses partagent des posts avec des hashtags positifs comme #onveutduvrai, #beproudoufyourbody ou encore #acceptyourself. Néanmoins, au fur et à mesure du temps d’autres associations s’y ajoutent comme les termes : heathly, body goal, fitness motivation, ou encore fit girl.

C’est ainsi que certaines femmes y ont vu encore un culte poussé du corps parfait et une incitation au sport et à la perte de poids pour atteindre le « corps parfait ». Elles ne se sont plus du tout reconnues dans ce mouvement. En plus du diktat du corps parfait, le Body Positive leur ajoutait une pression mentale en les « obligeant » à s’accepter et à le dire haut et fort.

De nombreuses marques ont aussi accentué cet effet en intégrant le Body Positive à leur campagne de marketing digital.

« Mon problème avec l’amour du corps, en plus du fait que le standard recherché est haut, c’est de demander aux femmes de réguler leurs émotions, et pas seulement leur corps ».


Autumn Whitefield-Madrano 

Le mouvement a ainsi évolué, sans perdre ses bonnes intentions de départ vers le Body Neutrality. Celui-ci nous encourage à la fois à nous aimer, et à arrêter de nous focaliser non-stop sur notre corps et à ses défauts. Il nous rappelle de se concentrer sur son utilité, plutôt que son aspect constamment.

Body Neutrality

Qu’est-ce que le Body Neutrality ?

Comme je le disais précédemment, le Body Neutrality est avant tout un process d’acceptation de son corps, et de ses priorités. En effet, l’important est d’avoir un corps en bonne santé qui nous permette de vivre, de marcher, courir, danser, caresser, prendre ou porter quelque chose. Pas d’avoir une tache sur une joue que nous n’aimons pas, ou une veine trop apparente.

Le Body Neutrality est comme un espace « neutre » entre aimer inconditionnellement son corps et le détester complètement. C’est une façon de savoir que nous avons des parties de notre corps que nous aimons, d’autres beaucoup moins, mais de ne pas se focaliser là-dessus pour avancer dans notre vie. Cela nous permet également d’arrêter de nous comparer aux autres femmes, et de chercher sans cesse le « mieux » dans l’excès : plus mince, plus musclée, plus belle, plus plus plus …

Ce mouvement amène la femme que nous sommes à accepter qu’elle ne sera jamais complètement satisfaite de son apparence, mais qu’elle doit se concentrer sur ce qui compte vraiment sans négliger sa santé. Chaque jour, nous apprendrons à aimer un peu plus notre corps en lui donnant ce dont il a besoin : une alimentation saine (sans courir les régimes miracles) et un peu d’activités (sans tester tous les programmes miracles de sport).

Le Body Neutrality n’a qu’une règle : porter notre attention sur ce qui nous fait réellement du bien, à la réalisation de notre épanouissement et la préservation de notre santé. Et surtout ne pas penser que notre apparence régule notre bonheur.

Body Neutrality : tout un état d’esprit

Aujourd’hui, si vous recherchez le hashtag #bodyneutrality sur Instagram, c’est plus de 120 000 propositions de posts que vous allez trouver ! Loin de ceux dédiés au Body Positive, et ça fait du bien !

En effet, vous allez retrouver des images de femmes inspirantes, des amies souriantes, des citations, mais aussi des hommes et des couples. De nombreux partages qui prônent l’acceptation de soi sans restriction et sans recherche d’un but ultime autre que la santé et le bien-être personnel.

J’avais envie de vous partager 5 phrases Body Neutrality  100 %  feel good piochées dans ces résultats. Prenez le temps de les lire, prenez le temps de respirer. Et surtout de vous en imprégner afin de vous remplir de ces bonnes ondes.

« Même si tu n’aimes pas ton corps aujourd’hui, s’il te plaît, prends en soin. Même si tu ne t’apprécies pas aujourd’hui, sois patiente, et sois affectueuse avec toi-même. Et même si tu ne t’aimes pas aujourd’hui, s’il te plaît prends soin d’être gentille avec toi, même si tu ne le veux pas actuellement ».

.

« Arrête d’attendre que tout soit parfait pour être heureuse ».

.

« Tu n’es pas née sur Terre pour amincir ta taille »

.

« Être en meilleure santé peut se mesurer par plein d’autres choses qu’une perte de poids »

.

« Tips pour ton corps : remplace le jugement par la curiosité ».

Connaissiez-vous le mouvement Body Neutrality ? Dites-moi ce que vous pensez du mouvement dans les commentaires !

Si vous souhaitez aussi plus de beauté naturelle, sans pression, n’hésitez pas à réserver votre séance photo ! Un moment qui vous est complètement dédié pour vous accepter, gagner en confiance et vous trouver belle !